Se connecter
2018-2019
News
Ca sent la fin... Journée 21 (12/05/2019)

Ca sent la fin... Journée 21 (12/05/2019)


Ca sent la fin... Journée 21 (12/05/2019)

 

L'avant dernière journée devait ou pouvait décider de l'avenir des Equipes A et B en 2ème et 3ème division.

Pour l'Equipe C, pas de pression mais l'envie de jouer et de faire un bon match
Malheureusement, malgré des résultats plutôt positifs, rien n'est joué et tout se décidera lors de la dernière journée, le 26 Mai, où les 3 équipes joueront à domicile. 

THOUARE SUR LOIRE 0-2 FCEV A

Buteurs : Florian GANDON, Romain TESSEIDRE

Une victoire pour assurer le maintien.
Voilà ce qui était demandé à l'équipe A, qui se déplaçait chez le dernier de la troupe, Thouaré sur Loire.
Un match toujours à part pour Coach Tobal, qui pour se détendre avait décidé d'aller prendre le thé (ou le café) chez son mentor,  habitant à proximité du stade.
 

Au passage, en parlant du coach ou de ses proches, on souhaite un bon anniversaire à Cécé Mercier, toujours en délicatesse avec son genou, pour ses 38 ans. Bon anniversaire Cécé...

Et comme d'hab, coach Tobal avait prévu une nouvelle tactique pour affronter le dernier du championnat

Un 3-6-1 qui confirme à la fois que nous avons beaucoup de milieux de terrain...mais aussi assez peu d'attaquants

Dans les buts, l'impeccable Jo FERRE
En défense, Aurel BRELET, Pierre PICOT et Doudou CAILLE

Au milieu, Antoine MEME (supporter du SCO, personne n'est parfait), Arthur CHARBONNEAU (et son jogging du club...ou pas), Clément GOURVEZ (et sa marinière), Quentin LIMOUSIN (au moins pour la première demi heure...), Antoine POUZIN (merci à Romain qui était plus ou moins blessé) et Flo GANDON (2 matchs sans carton, bravo mon Flo)

Devant, Hermann DEPIE complétait l'équipe.

Les 20 premières minutes sont assez insipides, avec aucune véritable occasion.
De notre côté, des débordements et des centres devant le but, mais qui ne trouvent pas preneur.
Pas de décision faite, et un score qui reste intact et vierge.
 

L'entente décide alors de passer à la vitesse supérieure.
Capitaine Lilian est au pressing à 30 mètres des buts adverses.
Il pousse le défenseur à réaliser un dribble difficile, et c'est Flo GANDON qui arrive en deuxième lame.
Flo récupère le ballon et se projette vers le but.
Il se faufile dans la défense et rentre dans la surface.
Le gardien reste scotché sur sa ligne et Flo va le défier.
De manière incompréhensible, le gardien se colle plus ou moins à son poteau et laisse un espace énorme.
Flo en profite pour frapper (de manière ridicule...) mais sa frappe écrasée va se loger dans le petit filet (0-1)

Ce n'est certes pas le plus beau but au monde, mais on prend ! 

La pause arrive sur ce score de 0-1

Thouaré tente de se refaire la cerise, mais la défense est présente.
La meilleure occasion de Thouaré arrive sur une récupération.

Antoine MEME tente un dribble à 30 mètres de nos buts, mais se fait chipper le ballon.
L'attaquant va défier Jo FERRE, et trouve le poteau.
Il s'apprête à reprendre le ballon, mais le rapide Doudou CAILLE (!!) s'interpose et tacle pour éviter l'égalisation.
C'est probablement le tournant du match, puisque 5 minutes plus tard, corner en notre faveur.

C'est Lilian PICARD qui le tire, et le gardient sort... mais se casse la figure.
Le ballon file au second poteau vers Romain TESSEIDRE qui pousse le ballon de la tête et inscrit le second but (0-2)... sans se prendre le poteau (contrairement à dimanche dernier, tu progresses Romain !!)

Le score restera identique jusqu'au terme de la rencontre.
Les autres scores ne permettent pas au FCEV d'être mathématiquement maintenus avant la dernière journée, mais nous avons notre destin entre nos mains.

A nous de jouer... allez les bleus

 

FCEV B 2-2 NANTES SUD 98

Buteurs : Aurélien KERMAREC, Quentin BRANGER

La fin de saison est longue et difficile pour l'Equipe B

Et le match face au second du championnat n'était pas le match le plus évident pour se relancer, même si Nantes Sud 98 avait préalablement assuré sa montée.
Et le moins que l'on puisse dire, c'est que chacun des équipes a eu sa mi temps.

La première revient à l'équipe visiteuse, avec 3 frappes non cadrées du n°10.
De notre côté, 3 têtes de Jérôme BOUILLANT sont captées par le gardien, ou non cadrées.
.

La 4ème frappe du n°10 est la bonne.
A 35 mètres du but, le 10 de Nantes Sud voit Damien FRANCHET avancé.
Il tente sa chance, d'une frappe tendue, qui passe au dessus des gants de Damien (0-1)

10 minutes plus tard, sur un ballon dans la surface, Mika LE BIHAN contrôle le ballon, qui rebondit sur sa main.
Le pénalty est logique.
Le N°6 s'élance, et frappe au dessus
Mais Nantes Sud va tout de même doubler la mise sur un ballon en profondeur. 

L'ailier droit accélère, se présente face à Damien FRANCHET, et lui glisse le ballon sous le corps pour un avantage plus important (0-2), conservé jusqu'à la pause.
Inutile de décrire la colère de coach Nono à la pause

Colère utile, ou tout au moins qui a permis à l'équipe de se remobiliser.
La seconde période est bien meilleure, avec un ajustement tactique (passage en 4-4-2) 

Les bleus (enfin plutôt verts aujourd'hui) récupèrent tous les ballons au milieu du terrain, et le Ramadan fait que certains adversaires baissent aussi de rythme.
 

Les verts se procurent des occasions, par le biais de Quentin BRANGER, Aurel KERMAREC. 

Sur un ballon dans la surface, le ballon arrive dans les airs, à 5 mètres du but.
Le défenseur tente de dégager mais est contré par Aurélien KERMAREC, qui pousse de la hanche le ballon dans les cages (1-2)

L'Entente croit en sa bonne étoile et veut arracher un résultat. 
Quentin BRANGER déclenche une frappe magnifique, mais l'horizontale du gardien ne permet pas l'égalisation.
Mais c'est ce même Quentin qui va permettre aux verts de revenir.

Sur un coup de pied arrêté, le ballon traine dans la surface.
Il est repoussé sur la ligne, revient, et Jérôme BOUILLANT frappe.
La main du défenseur n'est pas vu ou signalé par l'arbitre et le jeu continue.
Le ballon sort de la surface et arrive sur Quentin BRANGER qui, d'un superber pointu (digne des années 90) expédie le ballon dans la lucarne (la régle des 4% !!)

Egalisation 2-2 à 10 minutes du terme. 
Les verts poussent pour arracher la victoire, mais les verts vont finir à 10 suite à des paroles véhémentes..
Difficile d'aller chercher la victoire dans ces conditions, et le FCEV se contente d'un point, qui ne valide pas le maintien, mais pourrait être essentiel lors de la dernière journée. 


 

NANTES RACC 3-3 FCEV C
Buteurs : Romain DROUET (x2), Greg HAUTERIVE

 

Pas grand chose à jouer pour l'équipe C pour ce dernier match à l'extérieur, sauf prendre du plaisir.
Mais difficile de prendre du plaisir lorsque l'arbitre ne le permet pas (même les locaux iront le dire à leur arbitre à la fin du match...)

Mais indépendamment de cela, les bleus ont courru après le score tout le match . 

Innovation dans ce match, avec un nouveau gardien nommé Théo FONTENEAU (très bon d'après ses collègues du jour), et un changement entre Mario GUEUDRET défenseur et Thibaud CHALON attaquant (habituellement, c'est l'inverse)

A noter le retour de Alan PERROCHEAU, après sa rupture des croisés il y a un an

Après 10 minutes de jeu, Alan se met en évidence...mais du mauvais côté
Frappe d'un joueur du RACC et le ballon est contré par Alan.
Le ballon roule sur sa jambe, son ventre (... 10 mois sans jouer et son ventre s'est arrondi) et touche la main
Pénalty sévère, mais pénalty transformé alors que Théo n'avait pas bougé (1-0)

L'égalisation du FCEV ne se fait pas tarder avec un cafouillage dans la surface, et un Romain DROUET renard des surfaces qui met son pied pour arracher le but (1-1)

Le RACC trouve ensuite la barre, mais Théo est large et assure. 

La défense essaie ensuite de protéger le ballon (on n'est pas sûr d'avoir tout compris, mais on pense que c'est de la faute de Mario !) mais l'attaquant chipe le ballon et ajuste Théo pour l'avantage (2-1)

L'arbitre local est obligé de siffler un pénalty en notre faveur quand le ballon touche la main du défenseur, et que tous les joueurs (les notres mais aussi ceux du RACC) s'arrêtent.
Romain DROUET s'en charge et frappe en force dans la lucarne (2-2 à la pause)

La seconde période se tend, et les fautes et duels se font plus nombreux (z'avez qu'à demander à Lolo BABIN et au n°9)

C'est à nouveau le RACC qui reprend l'avantage en seconde période (3-2, mais là aussi on n'a pas compris toutes les explications...)

Mais c'est sans compter sur coach Grég

Greg HAUTERIVE rentre à 10 minutes du terme, et se met en évidence.
Sur un ballon en profondeur, il se présente face au gardien, et réalise un dribble sur le gardien pour l'égalisation (3-3)

Le match se termine quelques minutes plus tard sur une altercation entre l'attaquant et Lolo BABIN (lui qui ne réalise aucune faute habituellement !)


Voir toutes les news
publié par
auteur

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.

Facebook

Calendrier

Dernières photos

Tournoi 2019Tournoi 2019Tournoi 2019Tournoi 2019Tournoi 2019